5. En 2006, lorsque l'Ambassade des Etats-Unis nous a informé que nous étions invité pour un mois au pays de l'oncle Sam pour la formation sur leadership, l'ambassade américaine nous a bien précisé que c'est parce que nous étions un journaliste leader d'après eux. Nous étions 13 journalistes francophones de l'Afrique et de la France à suivre cette formation. A notre retour au Congo, il n'avait que 10 radios, à notre départ en 2007, nous avions laissé 250 radios en toute la République démocratique du Congo !