21h07. "Quel président voulez vous être ?"

François Fillon, le candidat de la droite commence par critiquer l'organisation du débat de TF1 : "On est 11 candidats à l'élection présidentielle. Il y en a 5 ici. C'est un problème démocratique. Avec cette règle, je n'aurai pas pu être au débat de la primaire de la droite. Je tenais à le dire." Et d'enchaîner : "J'ai un projet que je mettrai en oeuvre avec une majorité cohérente et stable que je suis le seul à pouvoir obtenir."

Jean-Luc Mélenchon : "Je serais le dernier président de la Ve République car sitôt élu, je convoquerai une assemblée constituante qui préparera une nouvelle constitution. Pendant ce temps, on appliquera mon programme. Je serais le président d'une France insoumise. Je serais le président de la paix"

Emmanuel Macron : "Je ne fais pas parti de la vie politique depuis des années ou des décennies. Je crois avoir fait des choses utiles. J’ai vu aussi ce qui bloquait notre pays. J’ai décidé de prendre mes responsabilités. Je me suis battu pour cela et c'est pour cela que j’ai décide de prendre mes responsabilités, que j’ai lancé une force politique nouvelle, que j’ai quitté le gouvernement, la fonction publique pour déplacer justement les lignes, un clivage ancien."

Marine Le Pen : "Je veux être la présidente de la République Française, vraiment. Je ne souhaite pas être la vice-chancelière de madame Merkel. Je n'aspire pas à administrer une vague région de l'Union européenne."

Benoît Hamon : "Je préfère vous poser une question : Quel peuple voulons nous être au soir du 7 mai ? Quelle république voulons nous ? Quel message voulons nous adresser au monde ? Je serai un président honnête et juste. Honnete, cela suppose d’assumer les grandes révolutions."

21h05. Le débat commence