Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/04/2017

Hommage à Anicet Mobe Fansiama !

Hommage à Anicet Mobe Fansiama !

Anicet Mobe au Press Club à Paris lors du Forum sur la liberté de la presse et contre l'impunité en RDC

Je suis peiné voir abattu ! La diaspora congolaise vient de perdre un érudit : Anicet Mobe Fansiama, universitaire, analyste politique, chercheur en Sciences Sociales-conseiller culturel du Collectif des intellectuels congolais DEFIS Paris ! Le grand frère Anicet Mobe qui a passé ses riches temps entre la France et la Belgique était un passionné de la République démocratique du Congo. Lui qui a toujours réfuté les dérives dictatoriales des différents régimes de Mobutu à Alias Joseph Kabila, on voit mal comment Anicet Mobe peut reposer dans son pays d'origine. Mourrir en exil, après avoir tant parlé, défendu et éclairé l'opinion internationale sur les abracadabrantesques situations de la RDC, cela nous peine davantage.

Anicet Mobe a été très brillant au Forum sur la liberté de la presse et contre l'impunité en République démocratique du Congo, organisé au Press Club en 2014 par Freddy Mulongo, Réveil FM International et Roger Bongos, Afrique Rédaction. Il avait battu en brèche l'idée selon laquelle les élections frauduleuses Louis Michel 2006 mis en musique par le défroqué Abbé Malu-Malu étaient les premières élections libres, démocratiques et transparentes en République démocratique du Congo, reprisent en boucle par des médias occidentaux.

C'était passionnant de discuter avec Anicet Mobe sur des sujets historico-politique sur la République démocratique du Congo. Dans mon dernier ouvrage paru il y a quelques jours, "L'intelligentsia congolaise militante, résistante et patriotique". Une série d'interview de l'élite congolaise de la diaspora rdcienne sur la situation du pays. Nous avons donné la parole non aux pseudo-intellectuels autoproclamés qui contribuent à la déliquéscence de la RDC en tant qu'Etat-Nation. Mais à l'élite engagée qui n'a pas peur de nommer les choses, d'avoir un diagnostique claire et de suggérer des solutions: Anicet Mobé, Djamba Yohé, l'Encrier de l'Amérique du Nord, Philippe Kabongo Mbaya, Jean Kalama Ilunga, Kangundie Ka Mäna...

Nous sommes plusieurs à avoir apprécié les interventions de Fansiama Anicet Mobe. Que son âme répose en paix. Son pélérinage sur cette terre des hommes n'aura pas été vain. Dire la vérité, sans complaisance sur la RDC aura été son leitmotiv. Nos condoléances à sa famille à Argenteuil.

04/04/2017

Bordeaux. Des jeunes étudiants visibles et engagés de la diaspora africaine !

Bordeaux. Des jeunes étudiants visibles et engagés de la diaspora africaine !

Riana, étudiante et bénévole des journées nationales des diasporas africaines

Chaque année, le continent africain élit domicile à Bordeaux, dans le sud-ouest de la France. Aujourd’hui dans un monde globalisé. Nous devons donc être à la fois des citoyens à part entière pour nos propres pays, mais aussi des citoyens à part entière pour le monde où nous habitons. C'est-à-dire qu’il faut être utile à la fois à son pays d'origine et au pays d'adoption. Dans l'équipe d'accueil des journées nationales des diasporas africaines, plus des filles que des garçons...tous universitaires, tous arborant un T-shirt blanc avec un badge.

Ils sont nés en France, ils sont fiers d'être Français. Ils sont noires avec des mentalités françaises: A l'heure pour accueillir les invités des journées nationales des diasporas africaines. Ils font leur job avec empathie. Ils sont pour la majorité des étudiants à l'université de Bordeaux. Une trentaine de jeunes ont donné de leurs temps aux journées nationales des diasporas africaines. Impossible de retenir le nom de chacun mais des très bons souvenirs, l'avenir est assuré. Bordeaux a la réputation d’être calme, tranquille. Bordeaux a une certaine légitimité de "parrainer" les journées nationales des diasporas africaines. Bordeaux a une longue tradition de relations économique, universitaire et humaine : Il y a une forte communauté africaine à Bordeaux, mais aussi une présence bordelaise en Afrique.

Il n’est pas réaliste d’envisager que les diasporas africaines vont revenir sur le continent pour y être absorbées. Elles ne reviendront pas, car elles sont bien installées là où elles sont. Au contraire, il faut plutôt considérer l’exode des cerveaux comme une chance pour les possibles africains.

Chaque composante des diasporas africaines doit se poser la question de savoir, à partir de l’endroit où je suis, qu’est-ce que je peux faire pour mon continent.

 

Les journées nationales des diasporas africaines sont à la 5ème édition. A chacun des rendez-vous annuels, au-delà des pétitions de principe et des discours, les participants travaillent en relation avec les acteurs institutionnels et privés de France et du continent sur des programmes précis centrés sur les priorités du développement du continent africain et sur l’épanouissement des membres de la diaspora africaine en France.

03/04/2017

Jacques Chaban-Delmas a été Maire de Bordeaux durant 48 ans, son héritage ?

Jacques Chaban-Delmas a été Maire de Bordeaux durant 48 ans, son héritage ?

La statue de Jacques Chaban-Delmas trône devant l’hôtel de ville à Bordeaux

Dans l'imaginaire africain "Bordeaux" se limite aux bonnes bouteilles du vin ! Bordeaux doit sa distinction de premier vignoble AOC de France à la grande diversité de ses terroirs de haute qualité. Il y a dans cette gamme étendue de vins fins de quoi faire le bonheur de tous les amateurs, pour toutes les occasions et dans une vaste gamme de prix. C’est à partir des facteurs géographiques et des styles de vins produits que se définissent les six familles de vins de Bordeaux.

Si Alain Juppé est Maire de Bordeaux depuis 2006, dans un premier temps, et grâce au classement de sa ville au Patrimoine mondial de l’Unesco, bénéficié d’une excellente réputation de défenseur du patrimoine architectural de Bordeaux. Nous nous intéressons à son illustre prédécesseur: Jacques Chaban-Delmas. Il a occupé son poste de Maire de Bordeaux durant 48 ans, un record de longévité. Jacques Chaban-Delmas a tout juste 30 ans quand il est élu maire le 26 octobre 1947. Il conservera sa place de premier magistrat durant quarante-huit ans et laissa sa place à Alain Juppé, le 12 juin 1995.

Jacques Chaban-Delmas a été Premier ministre de Georges Pompidou.Bordeaux entretient le souvenir de son ancien maire décédé le 10 novembre 2000. Plusieurs ouvrages portent son nom : le stade municipal Lescure rebaptisé en 2001 en son honneur ou le pont reliant les deux rives de la Garonne ouvert en 2013, quarante-cinq ans après l’inauguration du pont d’Aquitaine. Une statue monumentale à son effigie trône sur le parvis devant l’hôtel de ville et la cathédrale Pey-Berland.

C'est l'initiative de la ville de Bordeaux qui prend toutes ces initiatives. En Afrique, lorsqu'on a une portion de pouvoir, on débaptise toutes les grandes avenues en son nom, on affiche sa tronche en grand sur chaque coin de rue, on impose son nom à l'aéroport, au stade, aux écoles sans aucune consultation populaire...surtout de son vivant ! La France est une école, il suffit de vouloir apprendre. En politique, comme dans la vie le temps est un vecteur essentiel. Il faut savoir laisser le temps au temps ! Il est bon que ce soit les autres qui décident et témoignent...Jacques Chaban-Delmas a travaillé pour sa population et sa ville de Bordeaux. Les Bordelais lui rendent bien. En Afrique, il arrive souvent que l'on déboulonne des statues et effigies que l'on croyait indéboulonnable !

Jacques Chaban-Delmas comme Alain Juppé ont la France en tant que "Premier ministre" avant de se replier à Bordeaux comme Maire. Le vrai héritage de Jacques Chaban-Delmas est la mémoire active et des souvenirs que les Bordelais se transmettent de génération à génération. Jacques Chaban-Delmas n'est pas mort, la ville de Bordeaux pérpetue son nom !