Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/08/2016

2 août: Jour anniversaire de l'agression de la RDC par les Rwanda! Les criminels du RCD-Goma festoient à Kinshasa !

2 août: Jour anniversaire de l'agression de la RDC par les Rwanda! Les criminels du RCD-Goma festoient à Kinshasa !

RCD-Goma: Azarias Ruberwa accordant une interview sous le regard consentant de Jean-Pierre Ondekane

Le 2 août 1998 est une date noire pour les congolais. Il y a 18 ans, jour pour jour, le Rwanda agressé la République démocratique du Congo. 18 ans que les congolais ne fêtent pas cette journée de désolation. Mais les ex-rebelles du RDC-Goma, chaque année, ont le toupet de festoyer avec coupe de champagne, l'anniversaire du RCD-Goma, retransmis à la RTNC.

Arthur Zaïdi Goma, après avoir été Vice-président de la République avec le 1+4=0, est SDF à Kinshasa

En effet pour protéger ses frontières, le dictateur Rwandais Paul Kagamé prétextant de protéger sa petite frontière avait envoyé sa soldatesque jusqu'à deux mille kilomètres à l'intérieur de la RDC. Les Rwandais comme Azarias Ruberwa, Bizima Karahamueto, Moïse Nyamungabo se cachèrent derrière quelques congolais hommes de paille, qui deviendront comme des Rwandais des criminels: Arthur Zaïdi Goma, le Vuvuzélateur Lambert Mende Omalanga, Kin Key Mulumba le Moyibicrate, Alexis Tambwe Mwamba, Pierre Ondekane, Adolphe Onusumba, Wamba dia Wamba...comme des rebelles démocrates. La majorité de ces congolais opportunistes sont originaires d'autres provinces de la RDC et cela n'a pas dérangé leur conscience d'aller foutre la pagaille ailleurs.

Pauvre Congo, les rebelles du RCD-Goma coupèrent l'électricité du barrage d'Inga dans le Kongo-Central ex-Bas-Congo, privant l’électricité à 8 millions de Kinois. Des bébés prématurés dans des couveuses moururent, les kinois n'avaient plus de provisions...Des meubles serviront de bois de cuisson pour les aliments. Plus rien ne fonctionnait et les kinois étaient terrés chez eux. A cause de leurs barbaries, les criminels du RCD-Goma n'auront jamais Kinshasa. Ils rencontreront une farouche résistance !

C'est après le dialogue inter-congolais de Sun-City en Afrique du Sud, avec le gouvernement de 1+4=0 que des criminels qui ont pillé, violé, assassiné, tué... seront placés à la tête et au sein des institutions républicaines.

Le problème de la RDC, c'est l'impunité les bandits de grand chemin qui sont blanchis par des subterfuges. Aujourd'hui les criminels du RCD-Goma vont encore festoyer au Grand Hôtel de Kinshasa, narguant des millions de morts congolais à cause de leur bêtise !

23/12/2015

RDC-FPI: "Je dupe donc je suis" ! Evariste Boshab, Kin Key Mulumba "Debré Mpoko, Aubin Minaku...tous des Moyibicrates !

RDC-FPI: "Je dupe donc je suis" ! Evariste Boshab, Kin Key Mulumba "Debré Mpoko, Aubin Minaku...tous des Moyibicrates !

La pègre de la classe politique congolaise: Ces Mobutistes Moyibicrates qui ont pris la RDC en otage !

On croyait que la mafia, la camorra, c'est en Sicile. Et non, les mafieux congolais, corrompus ont pris en otage les institutions de la RDC. Les politicards et politicailleurs montrent que la classe politique des Mobutistes-Joséphistes est la plus corrompue ! C'est la Voix de l'Afrique au Canada (VAC), média à la pointe des infos sur la République démocratique du Congo, de nos confrères Jean-Luc et Coralie Kienge qui a mis sur la place publique le Rapport des parlementaires congolais sur le Fonds Industriel Public (FPI) que le président de l'Assemblée nationale Aubin Minaku s'est assis dessus ! Jean-Luc kienge qui est aussi Directeur exécutif de L’association "Les Oubliés de la planète" en fin limier, il fouine, fait de l'investigation! Vive le journalisme militant ! Des dinosaures Mobutistes qui se sont mués en Mammouths Joséphistes et qui pérorent à longueur de journée que "Kabila to tondi yo nanu té" sont des Moyibicrates, des Picsous de la République qui ont pillé entre autres, le Fonds de Promotion Industriel (FPI). On sait aujourd'hui que Kin-Key Mulumba alias "Debré Mpoko", mangeurs à tous les râteliers, a plusieurs casseroles retentissantes qui font du tintamarre ! A part les 8 millions de dollars américains volés de la fibre optique Tryphon Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko aurait touché 397.670.124,00 FC, pour son sa société bidon: Ets Finances Press Group. Signalons que Masimanimba désir est ministre aux relations avec le Parlement. Le slogan "Kabila to tondi yo nanu té" est entonné à tue-tête par le dernier ministre de l'information de Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Wa za Banga pour fayoter et ne pas payer ses dettes.

Masimanimba désir: Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko",l'un des Miyibicrates du régime d'alias Joseph Kabila

Alors que les kléptocrates qui nous dirigent crient à tue-tête à tous ceux qui veulent les entendre: La République démocratique du Congo n'a pas l'argent pour organiser les élections de 2016, le communiqué du Ministère des Affaires étrangères fait froid au dos. Dans un communiqué publié samedi 19 décembre à Kinshasa, le ministère des Affaires étrangères indique que le comptable principal public affecté au cabinet du ministre « a disparu de la circulation » depuis le lundi 14 décembre dernier, emportant une « forte somme d’argent ». 200, 300...500 millions de dollars américains ? On cache la somme exacte aux Congolais ! Le comptable du Ministère des Affaires étrangères n'avait même droit aux gardes du corps ! Les dignitaires, barons et apparatchiks du régime qui sentent le temps de la fin, tout est possible même l'inimaginable ! Nous publions l'article tel que publié sur sur le site de la Voix de l'Afrique au Canada !

Scandale! Voici une des listes des proches de Kabila, Minaku, Kin Key et Boshab impliqués dans une vaste escroquerie au FPI

On se demandait encore pourquoi les Kin Key Mulumba, Evariste Boshab, Aubin Minaku et tous ces autres oiseaux de même plumage que ces trois derniers autour de Joseph Kabila criaient haut et fort des slogans tels que “Kabila désir” et “Kabila to tondi nanu te”.

En effet, ces derniers manigancent plusieurs stratagèmes afin que leur chef Joseph Kabila reste président à vie. Mais, pourquoi?

Eh bien, en accumulant les dettes, ces derniers ont oublié que le chef qui les protège n’est pas éternel, et que son mandat se terminait en 2016.

Incroyable mais vrai, le rapport de la Commission d’enquête parlementaire sur la gestion du Fonds de Promotion de l’Industrie en sigle FPI a été déposé le 18 novembre 2015 entre les mains d’Aubin Minaku, Président de l’Assemblée Nationale. Mais vu le scandale et la hauteur de l’escroquerie effectuée par les membres de la Majorité Présidentielle au pouvoir, le Président de l’Assemblée nationale n’a pas le courage de statuer sur ce en plénière.

Un Député de la Majorité qui a requis l’anonymat nous a confié que dans cette majorité présidentielle de Joseph Kabila, il y a ceux qui mangent facilement et ceux qui sont considérés comme des rats pour juste ramasser ce qui tombe par terre. Cette catégorie « des rejetés » a pété les plombs. Et c’est ainsi qu’elle a décidé d’appeler la rédaction de La Voix de l’Afrique au Canada (vacradio.com) parce que cette dernière dit tout haut ce qui se dit tout bas.

« Comme plusieurs le savent surement déjà, le Fond de Promotion Industriel (FPI) prend l’argent du contribuable congolais à travers les industries et d’autres promotions », nous a-t-il confié.

Et il continue en nous informant que les responsables de cette institution ont créé une mafia non pas seulement avec les indo-pakistanais, mais aussi avec certains membres de la Majorité présidentielle qui sont au Gouvernement, au Parlement ou dans le milieu des affaires, et ces derniers font saigner les finances de la République Démocratique du Congo.

Selon lui, lorsque les financements sont donnés aux indiens et aux pakistanais, c’est moyennant de très fortes commissions.

Cela dit, nous publions la liste des escrocs de la République qui dilapident l’argent de l’État en toute quiétude :

1. Madame MAKE A NZUZI Justine : 3.277.728,73 USD, elle est la concubine d’Evariste Boshab.

2. Madame Christine VAN DER HAEGEN : 3.206.866,29 USD, elle a payé 30% de commission pour avoir ce crédit

3. Société MEDIA PRINT Sprl : 2.016.743,52 USD, fils de Madame Christine VAN DER HAEGEN, a aussi payé 30% de commission.

4. Monsieur PREM KARKERA pour la Société AFRICAN FOOD :

1er prêt : 1.191.298,00 USD et 2ème prêt : 3.089.566.500,00 FC (3.358.224,46 USD)

5. Monsieur CHATOO SAFDAR pour la Société CONGO STORE (sujet Indopakistanais) :

1er prêt : 1.262.932.261,00 FC et 2ème prêt : 1.476.903,00 USD, a payé 30% de commission.

6. Monsieur BITETE BOPE (prête-nom) pour la Société MKT Sprl : 187.882.000,00 FC, Société d’Evariste Boshab.

7. Monsieur SASSY MABIALA EDI (prête-nom) pour la Société YSSAS ODE Sprl : 1.092.514,13 USD, Evariste Boshab

8. Madame BAHATI MUNYANGE Christine (femme de Bahati Lukwebo) pour les Etablissements BAHATI TRADING CONSTRUCT : 1.865.513,37 USD

9. Monsieur FADEL SALAH ZAIDAN pour la firme C.I.D.I. Sprl (sujet libanais) : 1.650.304,73 USD, a payé 30% de commission.

10. Monsieur MOUSSA ZABAD pour les Etablissements BELCO (sujet libanais) : 1.081.300 USD, a payé 50% de commission et s’est volatilisé.

11. Madame KAPINGA BAMBILA (concubine d’Evariste Boshab) pour les Etablissements TLM : 1.171.269.519,00 FC

12. Madame BULAPE MIKOBI Lylie (concubine du DG de FPI, Constantin Mbengele) pour la Société FINESSE Sprl : 679.755,27 USD

13. Madame Mimie Kasobo MBENGI (concubine du DG de FPI, Constantin Mbengele) pour Ets ESCOTERMI : 1.002.185,00 USD

14. Monsieur Tryphon KIN-KEY MULUMBA pour Ets Finances Press Group : 397.670.124,00 FC, Ministre de son Etat, c’est l’une des raisons pour lesquelles il créé « Kabila Désir » pour le flatter et ainsi ne pas payer ses dettes, il doit démissionner du Gouvernement pour la crédibilité de la République. 15. Monsieur Aimé NGOY MUKENA LUSA-DIESE pour APKM Sprl Agro-pastorale (spécialiste des crédits, d’après nos sources il en plusieurs dans plusieurs banques, et il flatte Kabila pour rester dans le Gouvernement le temps pour lui de payer ses dettes) : 398.153.600,00 FC

16. Monsieur MBUYU KABANGO Célestin pour Ets CEMKA (Ministre Honoraire de son Etat, Président de la Fondation Katangaise à Kinshasa, il trompe Kabila pour protéger ses intérêts) : 941.783,19 USD 17. Monsieur BASENGEZI KATINTIMA Norbert pour Ets MAISON KARIBU (Ministre Honoraire et actuel Vice-président de la CENI) : 779.102,99 USD

18. Monsieur MOPONDI MALOKA John pour la firme COGEB Sprl : 260.952,17 USD, a payé 50% de commission et a disparu dans la nature.

Il est impérieux que le Vice-président de la CENI ainsi que les Ministres impliqués dans cette mafia soient démis de leurs fonctions pour garantir une bonne distribution de la justice, et Aubin Minaku devra être considéré comme leurs complices.

Suite de la liste de l’escroquerie des proches de Kabila au FPI : O. Lembe, J. Mabunda et M. Rwakabuba figurent sur la liste

La première et la deuxième partie des listes que nous avions publiées hier et aujourd’hui sont constituées des noms des personnes oeuvrant à Kinshasa. D’après nos sources à la Voix de l’Afrique au Canada, Madame Olive Lembe Kabila serait en rapport avec beaucoup de prêts vis-à-vis de la SONAS, INSS et du FPI. Elle a sérieusement pompé l’argent du contribuable congolais en faisant semblant d’œuvrer pour les intérêts des pauvres. Les députés membres de cette Commission ont eu peur de citer son nom, et Aubin Minaku n’a pas pu soumettre le rapport aux fins de protéger ceux qui y étaient cités. Demain nous aurons une nouvelle liste des pilleurs du FPI, et cette nouvelle liste sera constituée des noms des personnes habitant le Katanga. Rendez vous à 20h, heure de Kinshasa sur vacradio.com. Voici les noms sur la deuxième liste :

1. Madame CIMPAKA MISHONYI Véro (prête-nom et concubine d’Evariste Boshab) pour Ets KIMBA DAVINA : 133.963.200,00 FC

2. Madame RWAKABUBA NSABABERA (Ministre et membre de la Majorité présidentielle) pour la Société RUCAF Sprl : 605.226,26 FC

3. Monsieur CHIRIBAGULA MURHABAZI (Ministre honoraire et membre influent de la Majorité présidentielle pour les Ets PROBITE : 487.600.000,00 FC

4. Monsieur KOKONYANGI Joseph (Député national et membre influent et Porte-parole adjoint de la Majorité présidentielle) pour la Société ABUNDANCE ECOLOGY : 398.296.500,00 FC (c’est la raison pour laquelle il ne veut pas que Kabila quitte le pouvoir, pour qu’il ne paie pas ses dettes)

5. Monsieur BOSEKOTA W’ATSHIA Léopold (Avocat de son État) pour ITRAC Sprl : 445.377.916 FC ; il a touché cette somme d’argent non pas seulement comme prêt mais pour soutenir le Colonel Mukalayi et le Général John Numbi dans le dossier CHEBEYA, c’est la raison pour laquelle il n’a pas voulu payer cette dette.

Je demande à tous les congolais conscient du danger dans lequel se trouve notre nation de distribuer, par tous les moyens la liste de ces pilleurs. Et notre rédaction dit merci à tout le monde d’avoir réagi positivement pour comprendre que la RDC est malade, et cette maladie est la corruption et le système de pillage instaurés par Kabila.

Si Joseph Kabila peut nous prouver qu’il n’est pas pilleur, alors qu’il arrête ou limoge tous ses collaborateurs voleur-pilleurs. Mais ce que nous savons tous est que Mr Kabila et son procureur Flory Kabange Numbi ne vont pas réagir, et chacun sera libre de conclure si le chef lui-même y est impliqué ou qu’il a décidé de laisser faire. Affaire à suivre…

Mon message aux voleurs et les pilleurs de la république et du FPI. Après 2016, vous allez rembourser l’argent des congolais et nous vous trainerons en justice jusqu’a ce que le peuple congolais récupérera tous ses biens.

 

"Kabila to tondi yo nanu té" est un slogan d'une bande des voleurs de la République qui sont conscients que le départ de l'imposteur de Kingakati correspondra avec leur interpellation. A moins qu'ils songent à traverser le fleuve Congo à pied comme en 1996 de triste mémoire !

20/12/2015

RDC: Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko"-Modeste Mutinga Mutuishayi, deux mafieux tribalo-ethniques, véreux et ventriotes !

RDC: Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko"-Modeste Mutinga Mutuishayi, deux mafieux tribalo-ethniques, véreux et ventriotes !

Freddy Mulongo "Même pas peur" ! Henri Martin, Photo Réveil FM International

Que l'Agence nationale des renseignements (ANR), la Gestapo d'alias Joseph Kabila puisse diffuser des mensonges éhontées et nauséabondes à notre égard, c'est dans leur tactique de diaboliser ceux qui sont contre le régime d'imposture, qui règne par défi au Congo-Kinshasa. A Réveil FM International nous avons beaucoup rigolé lorsque nous avons appris que dans leur messe noire, deux politicards Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" et Modeste Mutinga Mutuishayi se sont donnés la main d'association des brigands contre nous. Candidats à la poubelle de l'histoire de la République démocratique du Congo, hommes sans convictions, ni éthiques démocratiques et républicaines, les deux girouettes politiques n'ont qu'à aller se rhabiller. L'histoire retiendra que Debré Mpoko alias Kin-Key Mulumba a volé l'argent de la République pour la fibre optique. Quant à Modeste Mutinga Mutuishayi, il a privé 65 millions de congolais d'un débat démocratique inscrit dans la Constitution de transition lors des élections Louis Michel 2006. Profito-situationnistes, fieffés menteurs, fourbes, roublards et grands requins Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" et Modeste Mutinga Mutuishayi sont les oiseaux de même plumage. Mobutistes tous les deux, si Kin-key Mulumba "Debré Mpoko" a été le dernier ministre d'information du dictateur Mobutu Sese Seko, Modeste Mutinga Mutuishayi est un ancien gendarme de Mobutu. Ils ont tous les deux le même âge : 68 ans mais agissent comme des tyrannosaures, alors qu'ils ne sont que des Dinosaures Mobutistes qui se transformés en Mammouths Josephiste. Mangeurs à tous les râteliers, politicailleurs patentés, voici les 5 bonnes raisons de dénoncer ces deux mafieux :

Imprimé en 8 pages noir et blanc, Le Potentiel prétendu grand journal de la RDC tire à 2500 exemplaire pour toute la République

Le Soft international tire à 1000 exemplaires !

1. "Debré Mpoko" Kin-Key Mulumba et Modeste Mutinga Mutuishayi se clament patron de presse. C'est très bien , encore faut-il préciser que le Soft International tire à 1000 exemplaires, quant au journal Le Potentiel crée 1982 tire à 2500 exemplaires pour toute la République, sans compter les invendus. C'est en tant que Président de la fameuse Haute Autorité des Médias que Modeste Mutinga Mutuishayi s'est octroyé Radio 7 et Télé 7. En 2000, 2001, 2002...jusqu'en 2007, les deux médias n'existaient pas dans le paysage audiovisuel congolais. Radio Masimanimba mis en place par Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" ne fonctionne que de nom. Mieux Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" et son acolyte Modeste Mutinga Mutuishayi ne sont que des ethno-tribalistes ! Allez au Potentiel, Radio 7 et télé 7, la majorité des employés sont des neveux , nièces et membres de famille de Modeste Mutinga Mutuishayi. Pareil pour le Soft International de Kin-key Mulumba "Debré Mpoko" !

Ministre de la RDC, Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" est détenteur d’un passeport officiel rwandais !

Criminel du RCD-Goma, Kin Key Mulumba "Debré Mpoko" sujet Rwandais n'a pas à envier ses autres frères Laurent Nkundabatwaré, Jules Mutebusi, Bosco Ntanganda qui ont pillé, violé, tué, massacré les populations congolaises à l'Est de la République démocratique du Congo. "Debré Mpoko" alias Kin-Key Mulumba a toujours injurié Joseph Kabila. L'analphabète de Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" est devenu le seul qui peut diriger la République démocratique du Congo ? Kabila totondi yo nanu té ! N'est-ce pas la variante d'une même chanson que Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" et tous les Mobutistes avaient chanté pour Mobutu, "Cent ans tomotombele" ? Nous signalons à Debré Mpoko alias Kin Key Mulumba et Modeste Mutinga Mutuishayi, que Freddy Mulongo est patron de presse. Il n'a jamais travaillé pour un média de quelqu'un en République démocratique du Congo. Les journalistes formés par Réveil FM International sont dans plusieurs médias à Kinshasa y compris à la Radio Onusienne Okapi. Dans le paysage audiovisuel congolais (Pac) on retrouvé plusieurs journalistes qui sont passés par Réveil FM. Nous ne souffrons d'aucun complexe face aux requins et prédateurs de la liberté de la presse que sont Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" et Modeste Mutinga Mutuishayi !

Modeste Mutinga Mutuishayi, fourbe, roublard et grand requin !

Kinshasa, le vendredi 28 juillet 2006, la Haute Autorité des Médias (HAM), institution la plus controversée, scélérate a été saccagée, pillée et incendiée par les Congolais furieux. Modeste Mutinga Mutuishayi, président requin et mafieux avait nommé sa tribu à la HAM: sa femme, ses neveux, ses nièces...Photo Réveil FM International, archives

2. Versatile à fond la caisse, le grand requin Modeste Mutinga Mutuishayi est passé du tshisekediste au Josephiste. Virage à 180 °. Corrompu jusqu'à la moelle épinière, c'est alias Joseph Kabila qui a fait de Modeste Mutinga Mutuishayi ce qu'il a aujourd'hui. L'énergumène a passé son temps dans la maison familiale à Ngaba, buvant l'eau de puits "Mayi ya Mabulu" ! C'est alias Joseph Kabila qui l'a sorti de la précarité et l'a nommé à la Présidence de la la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM).Modeste Mutinga Mutuishayi doit tout à alias Joseph Kabila. Le deal entre les deux était simple: Modeste Mutinga Mutuishayi devait en bon prédateur de la liberté museler les journalistes, bâillonner des opposants et médias. Après l'annulation du débat démocratique qui devait opposer Jean-Pierre Bemba Gombo et alias Joseph Kabila lors des élections Louis Michel 2006, Modeste Mutinga Mutuishayi a été nommé comme Rapporteur au Sénat pour le compte d'alias Joseph Kabila. Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" à l'Assemblée nationale et Modeste Mutinga Mutuishayi au Sénat contre espèces sonnantes et trébuchantes ont tripatouillé la Constitution pour que l'élection présidentielle de 2011 soit à un tour ! Mieux n'est-ce le fourbe Modeste Mutinga Mutuishayi qui a initié en avril 2015 au Sénat la loi qui protège le Chef de l'Etat et lui donne tous les avantages au cas ou il arrivait à quitter le pouvoir. Le texte de 24 articles adopté par les parlementaires (Assemblée nationale et Sénat) et qui porte le nom de son initiateur Modeste Mutinga Mutuishayi a pour objectif, de sécuriser matériellement et politiquement l’ancien chef de l’Etat. La RDC n'a aucun ancien président de la République. Modeste Mutinga Mutuishayi a voulu avec sa tarabiscoté de loi consacrée l'impunité à alias Joseph Kabila. Un président en exercice qui a commis des crimes, délits et des détournements des deniers publics pendant l’exercice de ses fonctions. Un président, qui a commis la haute trahison à l'égard de la RDC et qui a violé la Constitution et ses lois tout au long de son mandat. En Afrique, les anciens présidents nigérians, zambiens, mozambicains, botswanais sont des justiciables ordinaires. Mais Modeste Mutinga Mutuishayi a voulu faire d'alias Joseph Kabila, un président de l'impunité. Modeste Mutinga Mutuishayi voudrait-il cacher l'impéritie de celui qui règne par défi sur le trôner du Congo ? Cacher ses crimes en série, ses détournements en masse, ses violations systématiques des droits humains, ses abus de pouvoir et d’autorité, ses infiltrations dans l’armée, la police et les services de renseignement, la caporalisation de la justice et la prise en otage de toutes les institutions de la République au profit d’un individu ?

Brescia en Italie, janvier 2011, Madame Keith Mutinga, ex-comptable de la Haute Autorité des Médias (HAM), Modeste Mutinga Mutuishayi ex-sénateur Joséphiste (au centre), M. Nicola White et M.Pierdomenico Dall'Era, président du Rotary Brescia Est Sand Valley Club. Photo Réveil FM International, archives

Kin Key Mulumba a nommé sa femme Madame Mireille Ngingi Kin-Key à la tête de son parti alimentaire, Parti pour l'Action (PA)

3. Mobutistes ne changeront jamais ! Kin-Key Mulumba alias "Debré Mpoko" n'a pas hésité une seule fois de faire nommer sa femme Madame Mireille Ngingi Kin-Key à la tête de son parti alimentaire, Parti pour l'Action (PA). Quant à Modeste Mutinga Mutuishayi pour échapper à l'audit de la HAM, il a épousé à la quatrième noce Madame Keith Mutinga. Madame Keith Mutinga-qui fut sa gérante des caisses à la Haute Autorité des Médias (HAM), c'est son droit légitime mais on connait la chanson lorsqu'on veut éviter un audit on épouse la comptable !

4. Nous en sommes très fiers ! En 2014 à Dakar deux journalistes congolais Freddy Mulongo Réveil FM International et Roger Bongos, Afrique Rédaction avons fait échouer un complot ourdi par Modeste Mutinga Mutuishayi et dont l'exécuteur a été son neveu Freddy Mulumba Kabwayi du Potentiel. Organiser les 44è Assises de l'UPF à Kinshasa. En effet, la racaille de Freddy Mulumba Kabwayi était arrivé au Sénégal avec son accord dans sa poche : le gouvernement de Matata Mpoyo était d'accord pour prendre en charge le séjours des journalistes. C'est Freddy Mulongo et Roger Bongos qui avions fait capoter ce projet. Faire les Assises de l'UPF à Kinshasa c'est légitimer le régime de Kinshasa qui a assassine 16 journalistes, sans procès, sans interpellation...La vérité est celle-là. Nous avons réfuté avec véhémence de cette proposition "boutiquée" par Modeste Mutinga Mutuishayi et son neveu Freddy Mulumba kabwayi en tant responsable de la section de la RDC. La victoire est de notre côté car les 44è Assises de l'UPF se sont tenues à Lomé au Togo, pas à Kinshasa.

5. En 2006, lorsque l'Ambassade des Etats-Unis nous a informé que nous étions invité pour un mois au pays de l'oncle Sam pour la formation sur leadership, l'ambassade américaine nous a bien précisé que c'est parce que nous étions un journaliste leader d'après eux. Nous étions 13 journalistes francophones de l'Afrique et de la France à suivre cette formation. A notre retour au Congo, il n'avait que 10 radios, à notre départ en 2007, nous avions laissé 250 radios en toute la République démocratique du Congo !